Vous êtes ici

Eléments volatiles

Parfaite illustration de la volatilité de certains éléments de Solex, la boite à outils est souvent manquante lors de l’achat.

Ce 2200 avec option rétropédalage ci-contre n’a pas échappé à la triste règle…

Remarquez également le feux arrière pas vraiment d’origine!

Facile à retrouver pour les modèles entre 1010 et 3800 (compter en moyenne 6€ suivant l’état), cela devient problématique et plus cher pour les modèles moins diffusés tels que 330, 660 et 5000, voir carrément impossible pour la "boite à maquereaux" des 45cc (sauf en re-fabrication).

J’ai vu sur certains site d’enchères des boites à outils de 330 d’origine monter jusqu’à 25€ ! et il n’y en a pas tous les jours!

Previous Slide 1/4 Suivant

_____________

Un autre élément extrêmement volatil est le capot de volant magnétique. Encore une fois, il est aisé de s’en procurer un pour tous les modèles « classiques » à partir de 1700 (comptez environ 15€ selon l’état).

Pour les modèles blancs ou gris (3800 luxe, 5000…), la note sera plus salée et la disponibilité nettement plus aléatoire bien que des refabrications récentes aient vu le jour.


Pour les modèles allant du 660 au 1400, la pièce peut être trouvée (attention aux différences d’épaisseurs entre modèles). Compter en moyenne 25€.
Pour les modèles 45cc et 330, cela relève du miracle, mais la douloureuse vous fera rapidement redescendre sur Terre…

_____________

 

Assez curieusement, la béquille est un élément assez volatile!
Encore une fois, pas de problème pour les modèles produits en grande quantité  pour quelques euros.

Mais cela se complique avec les séries moins importantes (45cc, 330, 5000)!

A gauche, la béquille du 1400, commune au 1010.


 

Ci-dessous, ce 45cc à roue de 600 est en bon état et presque complet! Il ne lui manque que sa béquille et le ressort associé (ainsi que sa sonnette)…


Attention, car c’est curieusement un élément dont on ne remarque pas l’absence, ce qui peut être très gênant à l’utilisation.

Notons au passage que pour certains modèles de Solex comme les 45cc, 330 et les 3800 luxe, la béquille est fixée au cadre par des rivets… si la béquille est manquante, vous ne pourrez trouver la boulonnerie adéquat!

C’est un problème pour les puristes, les rivets alors utilisés n’étant plus très courant…

Ceci étant, pour les 3800, la maison VéloSolex avait même prévu des écrous spéciaux à épaulement… comme quoi la volatilité de la béquille était belle et bien connue!

_____________


Les capots de phare avec leur optique font souvent parti des éléments disparus ou échangés pour un autre modèle.
Là encore, la règle de la rareté rime avec celle de l’ancienneté, d’autant que certains modèles sont très spécifiques.

A titre d’exemple à gauche, ce capot avant de 1400 monté sur les derniers exemplaires de la série et qui n’a qu’une différence minime avec celui du 1010 (absence de bossage au passage du fil HT).

 

Mention particulière pour le 5000 où la tôle écran moteur (souvent absente) peut atteindre seule 45€, et le phare avant dans les 60€… soit le prix d’une épave de 5000 presque complète! Admirez au passage cette belle brochette de Bleus Atoll exibés lors de la Rando des Gros Mollets 2007!

 

 

Capot d’un beau 3300 à droite, souvent surnommé "le kaki" à cause de son plastique noir qui virait au vert du même nom avec le temps et le soleil.

 

 

 

La philosophie est la même pour les feux arrières (compter entre 4 et plus de 25€ pour les 5000 que l'on trouve en refabrication)…

 

_____________


J’en vois déjà qui sourient, mais sachez qu’il est rare d’avoir une sonnette en bon état sur son Solex. De plus, c’est un élément souvent cher et peu disponible dès lors que l’on se trouve dans des modèles antérieurs au 1700.

Et je ne parle même pas des modèles avec porte ampoule à l'intérieur...

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer