Banc dynamique Solex

L’objectif était de tracer les courbes de couple et de puissance d’un cyclomoteur en fonction de son régime moteur, exprimé en RPM (Revolutions Per Minute = tours par minute). Le principe retenu est la construction d’un banc à inertie sur lequel est installée la machine à tester. Le banc est instrumenté afin d’effectuer les acquisitions et les calculs de post-traitement.

Le présent document traite le cas particulier d’un Solex, mais le principe reste adaptable à d’autres types de motorisations (sous réserve d’adaptations dans les formules décrivant les comportements physiques de la liaison moteur/banc).

La suite dans le PDF au bout de ce lien.