Construire une presse hydraulique

Une presse hydraulique, c’est le panard absolu pour démonter et remonter proprement les pièces mécaniques à jeux restreints (voir négatifs) sans rien bousiller… en lieu et place du gros marteau pour Gros Doigts Graisseux 😉

Alors pour ceux qui hésitent face à l’investissement d’une presse du commerce (même en acier chinois), voici de quoi franchir le pas et enfin monter les roulements proprement.

Comptez 3,80m d’UPN en 80mm (soit 50€ chez le ferrailleur du coin), un cric bouteille 5T (30€ en bonne qualité).
Poste à souder et disqueuse se trouvent chez les bons copains… ajoutez à cela quelques baguettes de 4mm pour faire de zolis cordons, et vous voilà paré pour le cadre de la presse:
Le soucis maintenant, c’est de faire fonctionner le cric bouteille à l’envers… l’est pas prévu pour, et il faut le modifier pour qu’il aspire tête en bas!
 
On sort la clé fétiche:
Après, c’est du démontage: stocker proprement pour éviter les merdouilles qui viendraient bousiller le joint plus tard:
Les orifices et leurs fonctions:

 

Mise en place du tuyau qui ira aspirer l’huile une fois le cric la tête en bas (l’insert métallique est un bout de durite à essence de SoleX, pile poil le bon diamètre… 100% Galet on a dit 😉 )

La flèche indique le haut du tuyau une fois remonté:

Puis remplissage avec l’huile hydraulique… et y-a plus qu’à visser le tout sur le cadre et tout barbouiller:

Woula, pour 80€ et quelques heures de taf, on est équipé comme un pro et les roulements n’ont qu’à bien se tenir!
 
Pour finir, je vous joints les côtes du bazar… à adapter à vos besoins: