Identifier & millésimer sa BIMA

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’existe pas à ma connaissance de synthèse officielle Peugeot de la gamme des BIMA, ou alors l’information s’est perdue avec le temps qui passe, sacrifiée sur l’autel du progrès des moyens de transport. J’avais il y a des années déjà sollicité le musée de Mulhouse pour obtenir ces informations, mais rien ne semblait avoir subsisté!

Bref, pour accéder à la chronologie de la gamme, il n’y avait pas d’autre choix que de faire le boulot par moi-même 😉

Du coup, j’ai commencé un long travail acharné de collecte, de classement et d’étude des publicités, des livrets du constructeur et autres publications de la presse de l’époque pour faire ce travail de reconstruction. La qualité de ces documents, leur véracité et leur manque chronique d’exhaustivité confèrent au résultat des zones d’incertitudes qui se comblent peu à peu grâce aux nouveaux éléments que je peux glaner ça et là.

N’hésitez pas à me faire parvenir vos trésors afin d’enrichir ce travail, l’intégralité des documents exploités étant disponibles en libre service sur la Documathèque CycloGalet, rubrique Peugeot/BIMA.

______________

Méthodologie:

La méthodologie que je vous propose porte sur l’observation de nombreux critères physiques de votre machine.

Son utilisation, bien que simpliste, présente un désavantage de taille: la pluralité des détails empêche une vue globale et synthétique, et il faut investir le temps nécessaire pour aller au bout des choses. ! En revanche, elle vous indiquera aussi précisément que possible quels sont les éléments constitutifs de votre BIMA afin de vous guider dans la recherche des pièces manquantes ou injustement rapportées par un ancien propriétaire.

Bref, si vous vous sentez la patience nécessaire, cliquez sur l’image ci-contre, patientez le temps du chargement, et régalez-vous. Les bienheureux ayant accès à une imprimante A0 seront les mieux servis (j’ai bien écrit A ZÉRO 😉 )

Mais avant de démarrer, prenez le temps de vous reporter au lexique juste plus bas dans cette page afin de mieux comprendre les dénominations utilisées dans ce tableau.

 

Note du 14/02/2021:

La version Gd Luxe à partir de 1957 est aussi nommée BIMA III dans certains catalogues… mais pas tous!

______________

 

Petit lexique illustré:

Localisation du N° de moteur:

(frappé sur le plat arrière; flèche rouge)

Entraînement primaire moteur/galet:
Localisation du levier de relavage moteur:
Type de cadre:
Géométrie des carters moteur:
Fourche avant:
Type de freins:
Porte bagage arrière:
Géométrie des gardes-boue:
Position du phare avant:
Accessoires divers:
Éclairage par dynamo: