Antivol Simplex

Souvent présent sur les colonnes de direction lors de l’achat d’un Solex remisé, ce sympathique accessoire n’en n’est pas moins obscure… surtout lorsqu’il s’agit de lui trouver une clef à sa taille pour lui redonner toute sa fonctionnalité! La suite de cette page vous dira tout sur:

  • son utilité et son utilisation,
  • les secrets de son fonctionnement interne,
  • comment lui offrir une nouvelle clef et une seconde jeunesse.

Parce que, entre nous, le Simplex, c’est pas compliqué.

_____________

A quoi sert le Simplex?

L’antivol de direction Simplex est un dispositif permettant de bloquer le guidon en rotation… et prévenir ainsi les tentatives de vol qui se solderaient par de petits ronds sur la chaussée, le voleur étant dans l’impossibilité de placer le guidon en position droite pour s’enfuir. Mais le plus simple, c’est encore de le voir en images (notez l’ergot qui bloque la fourche sur l’image de droite):

Technique élégante
Technique rapide

Temps de mise en œuvre

Comptez une bonne heure

Quelques minutes

Intégrité du Simplex

Elle est intégralement respectée

Elle n’est pas préservée, les pennes étant à terme irrémédiablement modifiées/endommagées

Avantage

Aucun, si ce n’est la satisfaction du travail de restauration bien mené 😉

N’importe quelle clé qui entrent dans le canon fera l’affaire!

Coût

Une clé neuve chez le marchand

Une après midi chez Mémé afin d’obtenir la permission de fouiller le grenier à la recherche de la clé qui va bien!

Références de clés qui fonctionnent

SILCA® RO4 / JMA® RO7D / ORION® RN13 / ERREBI® R23R

 

Méthodologie

Insérez la clé dans le canon… sauf coup de bol de cocu, les pennes dépassent plus ou moins comme ci-dessous:

Insérez la clé dans le canon… sauf coup de bol de cocu, les pennes dépassent plus ou moins comme ci-dessous:

Insérez la clé dans le canon… sauf coup de bol de cocu, les pennes dépassent plus ou moins comme ci-dessous:

Le jeu consiste à limer progressivement le profil de la clé afin de ramener les pennes au raz du cylindre lorsque la clé est en place

Sortez votre lime de goret et ravagez toutes les pennes qui dépassent…

Goïnk!

 

Voilà, il ne vous reste plus qu’à fabriquer une goupille (à partir d’un clou par exemple…) et à la coller en position une fois le canon remis dans la corps du Simplex (voir animation ci-contre)

Enfin, vous pouvez remettre le Simplex sur le cadre en refermant la fente sur la tête de vis (soudure, martelage…).

Et woula 😉

 

_____________