Saison 2013

Après l’exploit de 2012, la barre était bien haute et la pression toute différente de l’année précédente. Non seulement il nous fallait finir, mais en plus dans les sept premiers pour confirmer nos résultats de 2012.

Bref, après avoir préparé notre nouveau moteur, j’avoue avoir regretté nos ambitions de finir dans le top 5 en 2013 tant le moulin était loin de mes attentes :-/

Cependant, une 24h se joue dans la durée et le moteur, toutefois un peu plus puissant qu’en 2012, nous a permis d’aller décrocher 6 tours de plus qu’en 2012 et d’accrocher la 5-ième place pour 20 malheureuses petites secondes devant le 6-ième!!! Un finish à l’arrache, sous la flotte, ce qui nous sauve, notre concurrent direct ne pouvant exploiter toute sa puissance sur la route détrempée. Déterminant aussi notre second bloc moteur monté pour les 6 dernières heures: surnommé « le chameau », ce moteur est capable de tenir 1h30 sur un plein là où les concurrents doivent rentrer au stand toutes les 40 minutes! Un gain précieux de temps dans les stand qui sauvera notre 5-ième place.

Bref, au final, nous somme 5-ième et heureux, avec notre première coupe pour cette seconde participation.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, nous sommes de surcroît en première page du journal local le lendemain matin 😉