Préparation du remontage

C’est parti pour remonter tout le fourbis.

Mais avant tout, séance nettoyage avec un sablage dans les règles du cylindre et une peinture HT cuite au four.

Le voici sablé en attente de peinture, partie sensibles masquées:

 

et le même à la sortie du four (Madame est ravie!):

 

Ensuite, ce sera le tour de la culasse de se refaire une beauté: de l’huile de coude après une trempette dans mon amis Vigor Pro durant 24h fait des merveilles!

 

Pour le piston, petit brossage.

On découvre les traces d’un ancien massacre (sûrement un circlip qui s’est fait la malle), mais surtout la flèche qu’il faudra remonter dirigée vers le haut du moteur.

 

Vous noterez que la cote d’alésage est en « G »… un petit tour dans la Documathèque CycloGalet vous en dira plus, et pour les fainéant, je place ici l’extrait intéressant:

 

On est maintenant paré pour le remontage du moulin 😉

Dépose du palier secondaire & du vilebrequin