Dépose du moteur

Bon, on la savait incontinente… et ça se voit franchement sous le pédalier, le moteur étant situé au dessus de ce dernier:

 

 

On note au passage le N° du cadre.

Une fois les carters enlevés, dépose du carburateur, de la culasse et du cylindre. On découvre un joli petit piston à déflecteur et deux segments indexés:

Note: la dépose de la culasse et du cylindre ne sont pas nécessaires à la dépose du moteur.

 

Dépose d’un support de carter qui va gêner, des deux paliers de retenue sous le pédalier et rotation de l’ensemble pour une sortie en douceur (ça passe juste-juste)

 

Ne reste que le berceau du cadre bien graaaaaaaaaaaaaaaaas:

 

C’est cracra hein!

Une rapide inspection du moteur confirme l’absence d’étanchéité du carter de transmission primaire à cahîne (comprenez chaîne, ça fait moins grossier sur ce site!), sous carter normalement étanche et barbotant dans l’huile lorsqu’il en reste…

 

et peut-être un début d’explication des soucis électrique supposés:

 

On va ensuite ouvrir le moulin sur l’établi.

Dépose de l'allumage